La presse nous communique avec satisfaction le résultat de la collecte controversée des armes depuis la nouvelle loi sur les armes du 8 juin 2006.

C-dessous la réaction que nous avons envoyé aux diverses rédactions de la presse et des média.

Défense Active des Amateurs d’Armes asbl

Actieve Verdediging der WapenLiefhebbers vzw

Juillet 2009 


Près de 130.000 armes déjà détruites en Belgique. Une réaction.



Dans le cadre de l’article sur la collecte et la destruction de près de 130.000 armes, les remarques suivantes sont certainement pertinentes :

1 Dans le cadre des communications volontairement inquiétantes sur la circulation de 2 millions d’armes (surtout illégales), diffusées à satiété après le drame d’Anvers, nous pouvons, objectivement parlant, déclarer sans hésitation que cette collecte est un échec total.

2 La grande majeure partie des armes rassemblées sont des armes qui étaient déjà enregistrées légalement, dépistées en conséquence et où les propriétaires ont été dépossédés de leurs armes sous la contrainte vu qu’ils ne répondaient plus aux nouvelles normes imposées dans la nouvelle loi sur les armes et avec comme élément cynique en plus qu’on leur faisait même signer un document où ils déclaraient qu’ils faisaient « abandon volontairement » de leurs armes.

3 Les autorités, et surtout les média, ont délibérément caché la possibilité à la population qu’ils pouvaient transférer leurs armes à une personne reconnue ou à un autre détenteur d’armes et de récupérer ainsi une partie de leur propriété en argent. Les personnes concernées, mais également les services de police étaient très mal informés et étaient surtout traqués pour aller le plus vite possible, alors que depuis le début de la campagne il y avait déjà des indications que la loi devrait être modifiée.
Uniquement la remise des armes à la police était mise en évidence.

4 Les armes ont été détruites le plus vite possible alors qu’un recours était pourtant introduit auprès de la Cour Constitutionnelle sur l’expropriation effective, sans indemnisation, que cette collecte était en réalité. Le prononcé de la Cour Constitutionnelle donnait raison aux plaignants ce qui a rendu possible la détention d’armes sans munitions aux personnes qui répondaient aux critères de la collecte. Du fait qu’on avait obligé les dupés à signer un document d’ « abandon volontaire » ils ont perdu leur droit d’indemnisation d’une manière malhonnête. Beaucoup de personnes ont également subi une perte émotionnelle irréparable par la remise obligatoire de pièces spéciales commémoratives.

5 Les armes des criminels n’ont pas été rassemblées et aucune action spéciale n’est prévue pour aller chercher ces armes dans le milieu criminel. Les criminels sont rarement poursuivis pour leur détention illégale d’armes. Des citoyens honorables, par contre, sont constamment menacés de graves sanctions financières ou de prison s’ils oublient de déclarer leurs armes. Actuellement il y a d’ailleurs encore des milliers de personnes qui pensaient que toute cette histoire ne les concernait pas….

6 Depuis la collecte, la criminalité n’a pas diminuée. Certains chiffres sur la criminalité ont baissés du fait que certains faits criminels ne sont plus enregistrés ou parce que certains services de police refusent d’encore faire des PV’s des faits ou parce que les citoyens touchés ne font plus l’effort d’aller attendre des heures pour une déclaration qui ne connaît quand-même aucune suite en qui de plus sont découragés par le constat du manque de sanctionnement des criminels arrêtés.

7 Il est très dommage de constater l’autosatisfaction des autorités sur le plan de cette collecte controversée qui a immobilisée des centaines de policiers alors que la criminalité effective, sur le terrain, ne cesse d’augmenter, même la criminalité armée d’armes illégales, mais également et surtout la violence contre les citoyens honorables qui sont chaque fois dupe des réactions irréalistes de ces autorités qui prennent des mesures contre eux avec comme excuse que ce seraient les criminels qui seraient visés.

Toutes ces mesures nous mènent de plus en plus vers une société autoritaire qui paradoxalement n’augmente pas la sécurité publique…..que du contraire……


Salutations amicales


DANIEL BEETS
PRESIDENT

1 commentaire

Bonsoir,
je suis tout à fait d'accord avec cette réaction, mais je suis sûr qu'aucun média ne le publiera car on dirait que ça les arrange de désinformer ou de faire de l'intox.
Suite à un article lu sur "7sur7" (internet), j'avais envoyé une remarque sur leur façon de traiter certains faits en commettant de grosses erreurs (peut-être vonlontaires d'ailleurs)pour exciter le lecteur :ce commentaire n'a pas été publié.
Leur titre :"COUPS de feu sur le tour de France","....une balle dans le genou..." suivi du texte qui précisait qu'il s'agissait "de plombs tirés par une carabine à air etc..."; je leur faisait simplement remarquer qu'une arme "à air" n'était pas "à feu" car l'une envoyait des projectiles avec de l'air comprimé tandis que l'autre demandait une mise à feu, via percution ou mèche,de poudre contenue dans une douille pour le faire. Donc une arme à air ne pouvait tirer des coups de feu !CQFD pour le titre à sensation!
Chris
Invité / mercredi 22 juillet 2009 @ 15:08 #1

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.