Défense Active des Amateurs d’Armes asbl

Actieve Verdediging der WapenLiefhebbers vzw

16 novembre 2007

LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE L URSTBf PERSISTE ET SIGNE

Ainsi donc, le CA de l’URSTBf (ou plutôt : une petite majorité juste suffisante) a trouvé le détail pour rejeter la candidature de Daniel Beets pour le poste de secrétaire général vacant depuis la démission de Georges Etienne : dans le papier à entête du club qui introduisait la candidature il manquait une (oui, oui : UNE) lettre (CTM au lieu de CTMC), ce qui fait que l’erreur de procédure a été invoquée et votée pour le rejet de la candidature, malgré les protestations des autres administrateurs du CA.

Ce qui est très déplorable dans cette magouille, c’est que tous les moyens sont retenus pour éviter qu’une personne, étrangère à la clique, installée par Georges Etienne, ne puisse venir vérifier les actes posés par ces sieurs. Et ce au détriment d’une gestion désastreuse pour les tireurs de loisirs, une majorité de 95% des membres et de ce fait également au détriment des tireurs de compétition qui ne sont plus remplacés par une réserve qui doit nécessairement sortir de cette masse de tireurs de loisir.

Combien de temps les clubs vont-ils encore accepter cette gestion désastreuse pour le tir ?

Ne vous leurrez pas : l’augmentation du nombre de membres de la fédération et des clubs n’est que temporaire si l’URSTBf continue à dénigrer le tir de loisir de la manière où elle le fait actuellement.

Les grands efforts de la nouvelle présidente, madame Beauduin, à contre-courant des intentions de ce petit groupe néfaste dans le CA, sont remarquables et portent quelques fruits maigres, malgré les démarches négatives effectuées par Georges Etienne et ses amis après le passage de la présidente.
Combien de temps, madame Beauduin va-t-elle encore se battre contre tout ce négativisme ?
Combien de temps, madame Beauduin, devra-t-elle encore faire des démarches, seule et non soutenues par ces messieurs bornés ?
Les clubs vont-ils attendre que madame Beauduin jette l’éponge, dégouttée de tant de mauvaise volonté dans une association qui devrait avoir comme but la défense de votre activité ?

Combien de temps précieux les clubs vont-ils laisser passer avant de réagir fermement contre les bêtises d’une partie d’un CA aveuglé par des motivations autres que la défense du tir ?

Les clubs n’ont apparemment pas encore pris conscience que c’est eux qui décident, que ce sont eux qui peuvent et doivent faire bouger les choses dans leur propre fédération.

Ce CA n’est pas une entité indépendante ! Non, c’est une entité que vous choisissez et que vous pouvez modifier à tout moment via l’AG.

Maintenant, si les clubs sont d’accord de laisser mourir votre activité, c’est, bien sûr, un choix qu’ils font. Librement.
Librement ? Eh bien d’après les statuts de l’URSTBf, les membres du CA des clubs doivent être élus par leurs membres pour que le club puisse valablement être affilié à la fédération.
Alors, donc….. les membres des clubs de tir ont la possibilité d’élire les administrateurs de leurs clubs qu’ils veulent. C’est peut-être le moment pour que les tireurs participent via cette voie aux prises de décision sérieuses en ce qui leur concerne….

De plus, la possibilité existe encore toujours pour les clubs de se scinder en deux clubs : l’un affilié à l’URSTBf et l’autre sans affiliation. RIEN dans les statuts de la fédération ne l’interdit et de plus une interdiction de cette façon de gérer serait en infraction avec la liberté d’association et donc illégale.

En outre, les clubs ont actuellement également la possibilité de faire profiter leurs membres de la licence flamande, nettement plus claire et nettement plus avantageuse pour les tireurs.

Les détenteurs de licence wallonne ont tout intérêt de s’informer dans cette voie car la licence wallonne est porteuse de problèmes à cause de ses limitations dans les disciplines autorisées, ce qui mènera tôt ou tard à des sérieux problèmes pour les détenteurs d’armes qui ne respectent pas les disciplines pour lesquelles ils ont acquis des armes via modèle 9.

Aussi longtemps que les administrateurs en place ne s’intéressent pas aux intérêts de TOUS leurs membres, le problème reste ouvert.

Alors, réfléchissez et agissez !


DANIEL BEETS
VICE PRESIDENT
GSM : 0498/54.54.55
E-MAIL : daniel_beets@telenet.be
CHEMIN D’OUDERGHEM 41
1970 WEZEMBEEK-OPPEM

 
 

1 commentaire

Une erreur est une erreur. Qui n'est pas nécessairement répétitive.

Le conseil d'administration de l'URSTBf n'aurait trouvé ce prétexte qu'après de longues recherches pour trouver un motif pour rejeter ma candidature.

La date limite pour l'introduction des candidatures était le 6 novembre.
L'erreur n'aurait été trouvée qu'après cette date.....

Daniel Beets
Daniel / mercredi 21 novembre 2007 @ 12:49 #1

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.