Ecolo favorable au rétablissement du pire de la loi Onkelinx

Le 7 juin, je ne vous apprends rien, nous serons obligés d'aller voter. Je dis bien « obligé » tant il est vrai que ces élections ne passionnent pas les foules. Non seulement le rejet politique est fort au sein de la population, mais il y règne au mieux un désintérêt poli, au pire un poujadisme offensif. Ces sentiments se trouvent encore renforcés par les affaires récentes ou passées portées à l'attention des citoyens. Il faut enfin y ajouter un matraquage publicitaire en faveur de l'environnement à l'obligation de vote et les conditions sont réunies pour avoir un vote exprimé non pas en faveur d'un projet, mais contre un système politique perçu à tort ou à raison comme magouilleur. Dans ces conditions, les extrémistes vont en profiter pour ceux qui sont anecdotiques ce n'est franchement pas un problème, mais il se trouve un parti qui lui a dans son programme une proposition qui devrait inquiéter tous les amateurs d'armes du pays.

Voici la proposition écolo en la matière tel quel se trouve sur le programme sur leur site internet :

 


Proposition : Limiter et encadrer strictement la détention d’armes à feu
Les criminologues et les associations comme Amnesty International ou le Groupement de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) le savent et le dénoncent : le nombre d’armes à feu en circulation dans une société détermine statistiquement le niveau de violence par balle, a fortiori quand ces armes sont dans le milieu familial. L’actualité l’illustre trop souvent quand des simples conflits de voisinage, des disputes familiales ou des situations de désespoir basculent dans le drame parce qu’une arme était à la disposition de l’auteur.
La majorité fédérale a modifié la loi sur les armes à feu au point de la vider complètement de sa substance. Il est désormais possible de détenir, sans munitions et sans limites dans le temps, une arme prête à l’emploi, même si le détenteur n’a plus de motif légitime de la détenir.
Écolo veut remettre la législation belge en conformité avec ses obligations européennes et internationales. La détention d’armes à feu doit être strictement limitée aux personnes qui se justifient d’un motif légitime réel (chasseurs, tireurs sportifs, musées, professionnels). Une fois le motif légitime disparu, l’arme doit être consignée auprès d’une autorité ou désactivée de manière irréversible.

 

En clair, écolo a pour objectif de rétablir toutes les nuisances induites par la loi Onkelinx.


Et pour se faire il reprend à son compte les mensonges et approximations développées par les officines onusiennes type GRIP. 

Démontons une fois encore ces lieux communs mensongers !

La détention d'arme est déjà strictement limitée dans notre pays.


il faut passer des examens, subir des contrôles, etc.. Ces mesures sont à ce point strictes que les fonctionnaires chargés de les appliquer ont de longs mois de retard dans la gestion des dossiers. La loi Onkelinx a foutu un joyeux bordel dans tous les services armes du pays, il faudra des années pour s'en remettre et cela aura couté des millions d'euros pour rien.

Les cas où des armes détenues légalement sont impliquées dans des drames familiaux ou de voisinage sont marginaux !


On parle ici de 5 à 6 cas par an sur 700 homicides en moyenne dans notre pays. Ces cas sont des cas de trop, un mort c'est encore un mort de trop et un drame sans nom pour la famille de la victime, mais cela ne justifie pas des mesures qui collectivisent le crime d'un individu et sanctionnent des citoyens n'ayant rien à se reprocher. Va t'ont interdire les couteaux suite au drame de Termonde ou les trains après celui de Dinant. Le risque zéro est une dangereuse illusion vendue par des totalitarismes en herbe. L'enfer est pavé de bonnes intentions, oui, et cette course à la prohibition des armes en est un pavé important

 

La majorité a vidé la loi de sa substance ???


Si la substance était une prohibition rampante, oui et c'est plutôt un bon signal dans un état de droit qu'un parlement soit capable de corriger les excès induits par des extrémistes profitant d'une vague d'émotion. Si l'objet était la conformité à la loi européenne, non la loi belge était et est encore largement plus restrictive que les recommandations de l'Europe. Encore faut-il savoir de quoi on parle et lire les phrases complète et pas en extraire ce qui convient.

 

Il est désormais possible de détenir une arme sans limite de temps !


Je ne vois pas pourquoi ma propriété devrait être limitée dans le temps. C'est assez facho cette notion d'un état qui débarquerait dans votre vie et décréterait à échéance ce qui peut encore vous appartenir ou non selon son humeur et si encore il y avait indemnisation, mais non des milliers de gens ont perdus des milliers d'euros dans la précédente aventure législative. La confiance en l'état en sort gravement et durablement affectée. Les armes aujourd'hui et demain votre voiture ou votre maison pourquoi pas. Au passage une arme sans munition n'est par définition pas prête à l'emploi et n'est rien de plus qu'un bout de métal. Détruire, la désactiver c'est pareil, cette arme au prétexte que le propriétaire n'en a plus l'usage n'est qu'une manipulation destinée à induire en erreur les irréfléchis....

 

Il y a quelque chose de fondamentalement dérangeant à consacrer autant de temps à des modifications législatives qui n'apportent rien aux citoyens en terme de sécurité.

Ces propositions qui gâchent la vie de milliers de ces citoyens injustement stigmatisés pour des crimes qu'ils ne commettent pas et qu'ils n'ont aucune intention de commettre. Ce genre d'attitude stérile portant les intérêts de groupuscule surfant sur le politiquement correct renforce encore la défiance politique et le poujadisme ambiant.

 

 

Mon but n'est pas de vous donner des consignes de vote, vous êtes assez grand que pour faire vos choix.


Mais il m'a semblé important de souligner à quel point notre avenir s'assombrirait si d'aventure les verts arrivaient au pouvoir ce qui est une perspective réelle au regard des déboires du parti socialiste en Wallonie. J'ai adressé une lettre à Monsieur Philippe Monfils pour avoir à connaitre de la position du MR sur ce dossier en cas d'alliance avec les écologistes au soir des élections et je vous invite à écrire à vos élus et même aux écologistes pour faire-part de votre réprobation quand aux propositions de ce parti. L'écologie en qualité de réflexion sur le rapport de l'homme à la planète est certainement un progrès, la récupération de cette réflexion à des fins politique induit parfois chez certains membres de ce courant politique une tendance forte à imposer leurs idées contre une population perçue au mieux comme incapable de prendre les "bonnes" décisions au pire comme une menace à encadrer sévèrement.

Eric Blondieau, administrateur. pour la DAAA-AVWL

 

 

 

Écrire un commentaire