C'est compliqué ! C'est franchement imbuvable !

 

Une fois de plus des politiciens en mal de publicité prennent notre communauté à partie!



Le parti Spirit (Flandre) à travers son président Geert Lambert et le député Stijn Bex. Ces deux personnes ont déclaré leur intention de vouloir, entre autres choses, faire interdire la détention de munitions au domicile des particuliers. Ce n'est pas une idée nouvelle en soi, c'est même une presque idée fixe dans le chef de ce parti qui proposait voici quelques années de créer des armureries communales.

Aprés la proposition du cabinet Onkelincks de réduire la détention d'armes pour faciliter le travail du RCA!


Aprés la proposition du cabinet Onkelincks de réduire la détention d'armes pour faciliter le travail du RCA et quelques autres du même tonneau, on peut affirmer sans trop se tromper que nos politiciens incapables de prendre des décisions profitables à l'ensemble des citoyens de ce pays poursuivent une logique douteuse " faire parler d'eux en privilégiant le populisme le plus sordide".

Geert Lambert, et le député Stijn Bex pour arriver à leurs fins mentent!
 

Ils affirment qu'"une augmentation du nombre de détention légale d'armes fait de facto augmenter la criminalité". C'est faux!


Ils affirment qu'"une augmentation du nombre de détention légale d'armes fait de facto augmenter la criminalité". C'est faux, comme vous pouvez le constater en lisant l'article (IMPACT DE LA LEGISLATION CONCERNANT LES ARMES À FEU SUR LA CRIMINALITE! ), mais cela est vérifiable aussi en Belgique.
 

Ils affirment que "2 millions d'armes seraient en circulation en Belgique", c'est invérifiable!


Ils affirment que "2 millions d'armes seraient en circulation en Belgique", c'est invérifiable et cela inclut l'estimation que plus de 1 million d'armes illégales seraient sur notre territoire. Comment imaginer que leur proposition change quoi que ce soit à la détention et à l'usage illégal d'armes.
 

Ils affirment que "les victimes seraient majoritairement des particuliers agressés par des propriétaires légitimes d'armes", c'est faux!


Ils affirment que "les victimes seraient majoritairement des particuliers agressés par des propriétaires légitimes d'armes", c'est faux l'immense majorité des victimes d'armes à feu sont victimes d'agissements criminels prémédités, moins de 2.2% des homicides commis avec armes sont le fait d'armes détenues légalement, et dans ce chiffre si on recherche les armes classées en armes de défense ou en arme de guerre se chiffre tombe largement sous la barre des 1%.
 

Toutes autres personnes ne disposant pas de l'immunité parlementaire auraient chèrement payé le fait d'afficher le comportement de ces personnes!


Certaines armes sans être soumises à autorisation préalable d'achat restent il est vrai vendue sur présentation de la carte d'identité et seront enregistrées avec un document qui sera transmis au RCA (registre central des armes) ces armes ne sont donc de fait plus " en vente libre", mais bien soumise à un régime de déclaration. Les armes soumises à ce régime sont la proportion congrue des armes disponibles sur le marché légal belge et la possibilité de les acheter de cette manière ne donne aucun droit à l'acheteur, de se promener en rue avec l'arme et encore moins de l'exhiber au parlement CAD dans une enceinte publique. Toutes autres personnes ne disposant pas de l'immunité parlementaire auraient chèrement payé cette infraction. Plutot que de stigmatiser une communauté pacifique comme la notre ces deux politiciens seraient bien inspirés de réfléchir à la portée de leur geste irresponsable. Enfreindre des lois pour demander à les réformer c'est grave et demain..... Ils s'enivreront pour ensuite faire interdire la vente d'alcool, ils rouleront à plus de 200km/h devant un radar pour justifier une diminution de la vitesse. Cette obstination à vouloir pénaliser les autres pour les fautes que l'on commet relève de la pathologie.
 

La proposition de ces deux personnes d'obliger les tireurs actifs à abandonner leurs munitions dans les stands est tout simplement irréaliste!


La proposition de ces deux personnes d'obliger les tireurs actifs à abandonner leurs munitions dans les stands est tout simplement irréaliste. Tous d'abord parce qu'ils ne considèrent pas le fait qu'un nombre élevé de tireur recharge eux même leur munition, ensuite parce que les stands de tir, souvent situé dans des endroits isolés, deviendraient des cibles pour les truands. La proposition pour les chasseurs est tout aussi inutile puisque dans les faits c'est déjà de cette manière que tireurs et chasseurs pratiquent (stockage séparé des munitions et des armes).
 

Quant à la proposition de tracer les armes entrantes ou fabriquées dans ce pays et de les soumettre à des tests préalables à leur commercialisation! Elle fera sourire toutes personnes informées un petit peu des réalités ayant cour dans le monde de l'armurerie! Ces deux politiciens semblent en effet ignorer les dispositions légales qui disposent, que cette manière de faire est déjà en vigueur depuis de nombreuses années.


Et pour terminer la fable de l'abandon anonyme et sans indemnisation. S'imaginer que les criminels détenant les armes illégales et commettant des méfaits vont les restituer. C'est vraiment prendre les gens pour des naïfs. Quant aux armes légitimes qui ne causent pratiquement aucune nuisance, pourquoi s'en défaire et surtout pourquoi devoir perdre de l'argent sur un objet que l'on a acquis légalement!
 

Ce type de proposition c'est de la poudre aux yeux!


À l'heure où de plus en plus de sociologues ou de politologues s'inquiètent de voir le désintérêt pour la politique. A l'heure ou ces professeurs d'université souligne les risques liés à cette dérive de notre conscience politique, risques favorisants l'émergence de partis populiste voir même extrémiste, il faut condamner ce genre d'initiative. Ces deux personnes n'avancent rien de concret, ils réinventent la roue. Surtout, ils envoient un message à l'ensemble de la population de ce pays, que cette population possède ou non des armes, ils disent, nous faisons les lois, et rien de ce que vous possédez, rien de ce que vous tenez pour acquis n'a de valeur à nos yeux.
 

Voilà des années, la défiance face aux décisions politiques était marginale, le citoyen faisait confiance à son député! Aujourd'hui, grâce à la contribution active d'une floppée de politiciens friands de combats médiatiques, je constate de plus en plus de méfiance voir même de défiance à l'encontre des décisions prises par le pouvoir!


De mauvaises lois, des modifications en cascade de textes existants remettant à chaque fois en cause des droits acquis sans apporter en contrepartie aucune plus-value en terme de qualité de vie pour tous, contribuent à éloigner la réalité citoyenne de la perception que peut en avoir le monde politique. C'est une dérive dangereuse qui menacera à terme nos libertés les plus fondamentales.
 

Il convient de sanctionner électoralement ce genre de dérive populiste!


Un début de solution pour tenter d'enrayer ce type de proposition bidon c'est de faire savoir à nos représentants politiques que soutenir ce genre de proposition sera sanctionné lors des prochaines échéances électorales. cette maladroite tentative de nuire à nos intérêts à tous, souligne également et de façon magistrale que notre communauté à plus que jamais besoin de solidarité plutôt que de corporatisme étriqué.



eric blondieau, administrateur. pour la DAAA-AVWL

8 commentaires

C'est tellement plus simple de taper encore et toujour sur les amateurs d'armes qui sont déclarés.
Une tentative minable de plus.
Bravo pour vos informations, un regard neuf sur les dérives de nos droits. Plutôt que de manoeuvrer pour vous éliminer, certains devraient vous soutenir dans votre démarche.
Continuez.
Michel.
Invité / jeudi 18 novembre 2004 @ 16:08 #1
Ils sont devenus fou !!
Si tous ensemble on se mettait derrière un parti qui nous défendrait ( comme chasse et pêche en France) cela prouverait notre puissance.
Jacque
Invité / jeudi 18 novembre 2004 @ 16:09 #2
J'aime bien votre texte et celui de notre ami français abonde dans le même sens.
Pourquoi nos politiciens s'obstinent-ils à nous empoisonner la vie, ils nous prennent déjà notre argent qu'ils nous laissent vivre!

Longue vie à votre association.

Charle de Bruxelles.
Invité / jeudi 18 novembre 2004 @ 16:10 #3
L'idée est bonne, malheureusement en France la dernière loi électorale a fait que les petits parti ont été complétement laminés aux élections régionales et européennes. Nous avions 6 députés européens. Il n'y en a plus.

Patrick
Invité / jeudi 18 novembre 2004 @ 16:11 #4
Ce qui est si étrange, c'est qu'en Europe les interdits s'emplifient de plus en plus. Toutes les libertés sont remises en question au fur et à mesure sous prétexte de "prévention" ou de "sécurité" ou de combat contre le "terrorisme", alors que l'application des lois existantes suffirait déjà tès amplement à faire face aux problèmes soulevés, voire même rendre notre société presque invivable. Nos dirigeants veulent diriger de plus en plus notre façon de vivre, comme à l'image de l'ex Union-Sovjetique. La nostalgie.......................?
Invité / vendredi 19 novembre 2004 @ 16:11 #5
Cela fait longtemps que nos politiciens se sont déconnectés de la base et croient si bien savoir ce que les gens veulent ou ont besoin (pas besoin de référendum car il ne faut pas se mêler de leurs affaires).
Il serait temps que « STEVE » réalise que faire un cartel avec spirit (esprit ?) n’est pas une solution pour endiguer la perte de vitesse de son parti.
Cela fait 28 ans que je pratique le tir (de compétition puis de loisir) et je peux affirmer que dans le monde du tir toutes les couches sociales y sont représentées, par ailleurs beaucoup des tireurs que je connais votaient rouge (comme moi-même) mais depuis que spirit se trouve dans les rangs du Spa nos votes sont partis ailleurs. Pas vers l’extrême droite (comme aimerait le faire croire certains bien pensant) car les tireurs, chasseurs, etc sont bien plus démocrates que ceux qui nous combattent avec tant hargne.
Il est vrai que pour spirit il est plus facile de ce faire remarquer par ce genre de pub que de trouver une solution pour créer les 200.000 hypothétiques emplois (cela ne les concerne probablement pas).
JJS
Invité / vendredi 19 novembre 2004 @ 16:12 #6
Que dire de plus!
Vos commentaires à tous prouvent à quel point nos hommes et femmes politique se fourvoient dans la perception des membres de notre communauté!
Nous respectons les lois et voulons voir d'éventuelles futures lois respecter nos engagements antérieurs!

Je vous remercie de la justesse de vos réactions!

Eric.
Eric / vendredi 19 novembre 2004 @ 16:13 #7
Cette action de la part d'un parti qui n'a plus rien à perdre, vu son insignifience, et qui essaye d'une façon ou d'une autre de se refaire une certaine renommée, ne serait-ce pas en raport avec la volonté de l'ONU, composée pour une grande partie de pays dictatoriaux, qui travaille à une résolution mondiale visant à suprimer les armes chez les civils, prétextant aisi que la sécurité est l'affaire des gouvernements? Ces pays dictatoriaux sont grands demandeurs d'une résolution de ce type, car elle justifierait leurs régimes! De plus via cet organisme (l'ONU), cette démarche sounoise de ces pays passe sous l'étiquette "SECURITE". Dans beaucoup de ces pays la sécurité deviendrait plus grande si les civils étaient armés!
Jean
Jean / dimanche 21 novembre 2004 @ 16:13 #8

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire