Vous avez dit contrôle des armes à feu ?

Rédigé par Jacques - 29 août 2013

Surréalisme à la belge ? 

Une soixantaine d'armes devant être détruites ont disparu du commissariat principal de la zone de police anversoise "Minos" à Mortsel, sans que cela ait été remarqué immédiatement, indique mercredi la Gazet van Antwerpen.

Le collège de police avait ordonné de détruire ces armes qui appartenaient à l'ancienne gendarmerie et à la police communale et avaient été remplacées par de nouvelles.

Mais l'une d'entre elles a été retrouvée au cours d'une perquisition chez un truand à Gand. Ce n'est qu'alors que les policiers ont constaté la disparition du lot d'armes à détruire.

Le bourgmestre de Boechout et président du collège de police Koen T'Sijen réclame une enquête approfondie. Le parquet d'Anvers a fait appel au Comité P de surveillance des services de police.

 

 

Le contrôle des armes à feu est contre-productif !

Rédigé par Jacques - 26 août 2013

Depuis maintenant de nombreuses années, nous subissons de la part du monde politique des attaques incessantes visant à réduire comme une "peau de chagrin" nos droits légitimes de citoyens possesseurs d'armes.

Avec une loi sur les armes inadaptée à la réalité, modifiée régulièrement de façon anarchique et avec l'utilisation de multiples circulaires mal ficelées et par la mise en place de procédures d'octroi de détentions sans donner aux gouveneurs de provinces les moyens matériels d'une gestion efficace, il est évident que le monde politique est influencé par le lobby anti-arme avec pour but ultime d'arriver un jour à l'interdiction TOTALE de la détention d'armes par les citoyens.

Pour quelles raisons ?

Personnellement je n'en sais rien, les politiques prétendent qu'ils veulent protéger la société mais on est en droit de se poser des questions dès que l'on s'intéresse un peu à l’histoire du contrôle des armes à feu:

Le nombre de personnes qui furent exterminées durant le 20eme siècle à cause des lois sur le contrôle des armes à feu s’élève à environ 56 millions.

Des tyrans comme Staline, Hitler et Mao ont tous cherché à désarmer leurs citoyens pour mieux les contrôler et assurer leur propre pouvoir. Plusieurs victimes de génocides comme les Arméniens n’ont pas pu se défendre puisqu'ils avaient été désarmés !

 

Les politiques ont instauré un contrôle des armes à feu qui selon eux devrait solutionner les problèmes de violence dans notre société.

 

Contrairement à cette façon de voir les choses, une étude de Harvard révèle que le contrôle des armes à feu est contre-productif !

 

Voici deux liens vers les articles en anglais qui sont résumés ci-dessous

http://www.smallgovtimes.com/article/harvard-study-reveals-gun-control-counterproductive/

http://gunssavelives.net/blog/harvard-study-gun-control-does-not-reduce-murder-rates/

 

Une étude de Harvard révèle que le contrôle des armes à feu est contreproductif !

Une fois de plus, une étude émanant d'une organisation que l'on ne peut accuser d'être «pro-arme» ou «de droite» semble réfuter le mythe selon lequel la disponibilité des armes de poing augmente le taux de meurtres. 

L'étude de Harvard tente de répondre à la question de savoir si oui ou non l'interdiction des armes à feu peut permettre de réduire le taux de meurtres et de suicides. Les chercheurs ont examiné les données sur la criminalité de plusieurs pays européens et a constaté que les pays qui ont le taux de possession d'armes le plus important ont souvent des taux de meurtre inférieur.

La Russie, par exemple, impose un contrôle des armes à feu très strict sur son peuple, mais son taux d'assassinats reste assez élevé. En fait, le taux d'assassinats en Russie est quatre fois plus élevé qu'aux États-Unis, suivant l'étude. "Les résultats suggèrent que pour commettre les homicides dans les endroits ou les armes sont rares d'autres moyens sont utilisées par les meurtriers." En d'autres termes, l'élimination des armes n'élimine pas les assassinats, et dans le cas de la Russie, pays ou les armes à feu sont particulièrement contrôlées, le taux de meurtres est assez élevé.

L'étude a révélé aussi que plusieurs pays européens qui présentent des taux de possession d'armes importants, comme la Norvège, la Finlande, l'Allemagne et la France ont des taux de meurtres remarquablement bas. Voilà qui contraste avec le Luxembourg, pays où le taux de détention de tout type d'arme est minime qui a un taux d'assassinats neuf fois plus élevé que l'Allemagne en 2002.

L'étude n'a trouvé aucune preuve pour suggérer que la disponibilité des armes à feu contribue à un taux d'homicides supérieurs et ceci partout dans le monde. 

"Bien sûr, il peut être supposé que le taux des meurtres à travers le monde serait plus élevé si les armes étaient plus disponibles. Mais il n'y a tout simplement aucune preuve pour soutenir cela. "

En outre, le rapport cite, "les causes de meurtres et de suicide sont les facteurs sociaux, économiques et culturels fondamentaux, et non la prévalence d'une certaine forme de mécanisme mortel."

Signification, ce n'est pas les armes qui tuent les gens mais les gens qui tuent les gens

 

 

Des faits plutôt que des informations manipulées

Rédigé par Jacques - 28 juillet 2013

S'il est une chose qui interpelle, c'est bien la volonté de certains (politiques et médias) de chercher à désigner les armes qui sont détenues par de "simples" citoyens comme étant une des causes principale de l'insécurité et de la violence qui caractérise notre société actuelle.

C'est ce qui a amené notre ministre de "l'Injustice" a supprimer sans aucun dialogue la liste des armes "HFD" en prétextant de façon tout à fait mensongère que ce type d'arme avait été utilisé par Amrani à Liège.

Tout cela s'inscrit dans une logique de désarmement de la population programmé par nos dirigeants.

Dans un premier temps on enregistre les armes, ensuite il est aisé de procéder à la confiscation de celles-ci sous des prétextes sécuritaires...

Le "peuple" est ainsi conditionné à l'idée que moins d'armes = plus de sécurité alors que ce postulat est 100 % FAUX !

 

Voici une infographie très bien faite "A factual look at Guns in America" qui démontre avec chiffres à l'appui que

 Au contraire PLUS D'ARMES = PLUS DE SECURITE

 

 

En voici une version traduite en français

 

ou la version originale en anglais

 

 

 

 

Affaire George Zimmerman une autre vision enfin objective ?

Rédigé par Jacques - 20 juillet 2013

 

Armes et manipulation des Medias aux E.U.

L'affaire Trayvon Martin qui vient de se conclure pour l'accusé George Zimmerman par un verdict de "non culpabilité", a servi une fois de plus aux groupes anti-armes pour manipuler l'opinion publique.

Certains ont pu même voir dans cette affaire un crime raciste, la victime étant un afro-américain !

Michael Bloomberg, le maire de N.Y. qui est un anti-arme notoire, a même déclaré que la responsabilité de la mort de Trayvon Martin est due à la loi "Stand Your Ground" (Défendez-vous) ou comme il la nomme la  loi "Tirez d'abord"qui existe dans divers états comme la Floride ce qui prétend-il, engendre un réflexe d'autodéfense dangereux en permettant de tirer d'abord et d'invoquer une légitime défense ensuite.

Un chiffre pourtant difficile à ignorer par les anti-armes est que le taux d'assassinats aux États-Unis a chuté de 15 pour cent entre 2007 et 2012, mais que dans le même temps le nombre de permis permettant le port d'une arme de poing dissimulée a doublé, passant de 4,5 à plus de 9,3 millions !     

En ce qui concerne la Floride, il est difficile de nier que les détenteurs de permis d'armes de poing dissimulées sont vraiment des détenteurs respectueux de la loi. En effet, entre janvier 2008 et juin 2013, seulement quatre personnes ont vu leur permis révoqué pour toute violation des conditions liée à des armes à feu, ceci avec plus d'un million de détenteurs de permis actifs, soit un taux annuel de révocation d'à peine 0,00007 pour cent. 

Dans l'affaire Trayvon Martin, le crime raciste a été aussi largement évoqué, il faut cependant remarquer qu'en Floride les Afro-Américains ont utilisé la loi «Stand Your Ground" à un rythme beaucoup plus élevé que les blancs.

Voici l'article complet de John Lott.

http://articles.philly.com/2013-07-19/news/40681740_1_ground-law-george-zimmerman-trayvon-martin#VPHtd3vZKhvPaBWA.01

°°°

Oups ! Le rapport sur les armes demandé par Obama révèle que les armes sauvent des vies

Rédigé par Jacques - 08 juillet 2013

 

Le texte original publié le 27/06/2013 se trouve ici

http://www.infowars.com/woops-obama-ordered-gun-report-reveals-guns-actually-save-lives/

   

Un rapport sur les armes à feu demandé par Obama a fini par mettre en évidence le fait que les armes détenues légalement sauvent des vies et contribuent à la diminution de la criminalité ! ! ! 

Dans une étude récente orchestrée par la 'Center for Disease Control and Prevention' et réalisée par 'Institute of Medicine and National Research Council", il est constaté que les personnes agressées lors de crimes violents et qui se sont défendues en utilisant des techniques autres que l'utilisation d'armes à feu étaient plus susceptibles d'être blessés par rapport à ceux qui portaient une arme à feu dont le port est dissimulé. ( Il faut noter que 38 Etats des E.U. permettent actuellement le port d’arme dissimulé. Il est évident que la personne qui a de mauvaises intentions hésitera à attaquer quelqu’un qui a peut-être la capacité de se défendre au moyen d’une arme non visible !)

Le rapport demandé par Obama fini par démontrer plus d'avantages que d'inconvénients en ce qui concerne le port d'armes.

Le rapport souligne que les nombreuses causes de décès par arme à feu sont des suicides et non des homicides.

Ce rapport met aussi en évidence le mauvais état de la santé mentale en Amérique et aussi que le taux de décès dus aux suicides par armes dépasse de 61% les crimes violents.

L'étude poursuit enfin en soulignant l'importance de l'auto-défense avec une arme à feu, révélant que:

«L'usage d'armes à feu en état de légitime défense par les victimes d'actes criminels est un phénomène fréquent [...]. Presque toutes les estimations des enquêtes nationales indiquent que l'utilisation d'armes en état de légitime défense par les victimes d'actes criminels sont au moins aussi fréquent que les utilisations d'armes à feu par les criminels, avec des estimations d'utilisations annuelles allant de 500.000 à plus de 3 millions par an, dans le contexte d'environ 300.000 crimes violents impliquant des armes à feu en 2008."


L'étude mentionne également les fusillades à grande échelle, et constate que ces scénarios sont peu fréquents. L'étude cite que depuis 1983, il y a eu environ 547 victimes et 476 blessés dans de telles fusillades. (Même si cela représente autant de drames humains, au niveau purement "statistique" cela démontre uniquement qu'il y a des malades qui sont en liberté et que s'ils veulent tuer, tous les moyens seront bons comme par exemple une bombe artisanale faite avec une casserole à pression)

Pour mettre cela en perspective, Anthony Gucciardi expose dans son article «Une brève et sanglante histoire de contrôle des armes»http://www.storyleak.com/a-brief-and-bloody-history-of-gun-control/  que des milliers de personnes sont tuées chaque année par divers objets comme par exemple par des battes de baseball, des marteaux quand ce n'est pas à mains nues ou à coups de pieds et qu'en définitive, les couteaux, marteaux et les mains tuent plus que les fusils qu'ils soient d'assaut ou de chasse !

Read more: http://www.storyleak.com/a-brief-and-bloody-history-of-gun-control/#ixzz2YY31Bf1i !

 

Voici un tableau qui démontre qu'il n'y a pas de corrélation entre détention d'arme et violence.

 

 

Le graphique compare sur une durée de 40 ans, des années 70 à nos jours

 le nombre de  crimes en millions (ligne en bleu)  par rapport au nombre d'armes détenues  (ligne en brun)

Globalement le nombre d'armes augmente alors que la criminalité est en recul !

 

Voici aussi quelques chiffres détaillant les causes de décès qui interpellent.

Près de 600.000 décès dus aux maladies cardiaques par rapport à 9.000 décès par balle …. pour une population de plus de 300 millions d'américains. 

  • Décès annuels dus aux maladies cardiaques à partir des données CDC: 597689
  • Les décès par cancer à partir de données CDC: 574743
  • Les maladies chroniques des voies respiratoires inférieures (CDC): 138 080
  • Décès par AVC (CDC): 129 476
  • Les décès dus à des accidents, les blessures non intentionnelles (CDC): 120 859
  • Les décès dus aux maladies d'Alzheimer par an (CDC): 83 494
  • Diabète (CDC): 69 071
  • Décès de la grippe chaque année (CDC): 50,097
  • Les décès par suicide (CDC): 38 364
  • Décès d'armes globaux (2009 FBI): 13,636
  • Décès par balle globaux (2009 FBI): 9,146

En ce qui concerne les 9.146 décès par balle la majorité par des armes de poing et non par des fusils d'assaut:

  • 6,452 sont dus à des armes de poing
  • 348 sont dus à des fusils 
  • 418 sont dus à des fusils à pompe
  • 94 dus à d'autres types d'armes
  • 1,834 dus à des types d'armes indéterminés
 

En conclusion, ce rapport démontre comment les faits concrets sont plus importants que les rumeurs et que la perception par le public est manipulée via certains médias sans aucune objectivité.

Le Deuxième Amendement permet l'auto-défense, mais surtout, permet aux honnêtes citoyens de se défendre contre les criminels.

 

Fil RSS des articles

« précédente page 3 sur 8 suivante »