A Washington la preuve a été produite que plus d'armes dans les mains de citoyens honorables a comme seul résultat que le nombre de meurtres diminue au lieu d'augmenter, comme ne cessent de le hurler les associations anti-armes.

 

 

Ci-dessous un article paru dans le: "The Washington Times" du 21 janvier 2010

 


En fait une vérité que toute personne sensée sait depuis toujours mais que certains ont du redécouvrir après que plusieurs personnes ont d'abord dû terminer comme victimes d'idées abberantes

 

 

 

 

 


Les armes à feu réduisent le taux d'homicides.

 


Plus d'armes entre les mains d'honnêtes citoyens signifie moins de crimes. Le 'District of Columbia' (Washington D.C.) le prouve.

En lisant la plupart des comptes rendus dans la presse, on peut certainement vous pardonner de penser qu'Armageddon allait nous tomber dessus après que la Cour Suprême ait annulé l'interdiction de posséder des armes dans le 'District of Columbia' en 2008. Tout de suite des prédictions, venant de toutes parts, annonçaient qu'autoriser plus de citoyen à posséder des armes et ne pas les obliger à les enfermer allait menacer la sécurité publique. Selon le bourgmestre de Washington D.C., Adrian Fenty, plus d'armes dans les maisons causeraient plus de crimes violents.

Ceci n'a jamais été le cas. En 1977 les politiciens locaux ont accueilli à bras ouvert la loi interdisant les armes à feu tout en prévoyant que Washington deviendrait une ville sûre en réduisant de façon drastique le taux d'homicides. Mais ils se trompaient aussi bien il y a 30 ans que maintenant.

Un fait révélateur est illustré par le nombre de meurtres depuis que la loi sur l’interdiction et la mise sous clef d’armes a été annulée. Entre 2008 et 2009, les chiffres préliminaires du FBI indiquent que le nombre de meurtres a diminué de 10% au niveau national et d’environ 8% dans les villes qui ont entre 500.000 et 999.999 habitants. La population de Washington est d'environ 590.000 habitants. Pendant cette même période, le nombre de meurtres a chuté de 25%, diminuant de 186 à 140. La ville a seulement autorisée ses habitants vers la fin 2008 à détenir des armes à feu pour leur défense personnelle.

Peu de personnes qui ont vécu à Washington pendant les années '70 peuvent oublier la monté de la criminalité après que la loi sur l’interdiction d’armes ait été votée. Pendant les cinq années précédant l'interdiction des armes, le nombre de meurtres tomba de 37 à 27 par 100,000 habitants. Pendant les cinq années qui ont suivi l'interdiction, le nombre de meurtres est remonté à 35. Il est particulièrement difficile d'ignorer un fait: le nombre de meurtres à Washington à fluctué après 1976 mais seulement une fois le nombre est retombé au niveau de 1976, donc avant la mise en place de l’interdiction. Cette aberration s'est reproduite des années plus tard, en 1985.

Cette corrélation entre l'interdiction des armes et la diminution de la sécurité n'était pas une coïncidence. Regardez Chicago. Immédiatement après qu'elle ait interdit les armes en 1982, le nombre de meurtres, qui n'a cessé de diminuer pendant 10 ans, a recommencé à augmenter. Le nombre de meurtres à Chicago augmentait également en comparaison avec d’autres grandes villes. Ce phénomène d’augmentation du nombre de meurtres après la mise en place de lois d’interdiction d’armes n'est pas limité aux USA. A chaque fois qu'un pays interdit des armes, le nombre de meurtres augmente.

Le choix qui s'impose aux américains n'est pas celui entre la liberté et la sécurité. L'expérience de Washington montre une fois de plus que les Américains seront, ou bien : libre et en sécurité ou bien : non libre et non en sécurité. Laisser le citoyen se protéger lui-même est l'approche responsable. Il est important que la Cour Suprême se rappelle de ces faits quand elle écoutera les plaidoiries sur le cas de l'interdiction des armes à Chicago.

 

 

 

 

 

Article paru dans le : The Washington Times le 21 janvier 2010.


Avec nos remerciements à Eddy Eagle qui nous a transmis cet article et qui, en plus, nous l'a traduit.

Si vous voyez des articles intéressants, n'hésitez pas à nous les envoyer.

A espérer que nos politiciens n'attendent pas trop longtemps avant de voir la lumière afin qu'il n'y aura pas trop de victimes innocentes en attendant.........

SALUTATIONS AMICALES


DANIEL BEETS

 

 

1 commentaire

La RTBf a passé un reportage dans le "12minutes" concernant le revirement de la majorité des États US.
En effet, de nouvelle lois ont été adoptées afin de rendre libre mais encadré l'acquisition, la détention et le port d'arme à titre de défense individuelle.
La Cour Suprême est même en passe d'obliger les derniers États réfractaires à modifier leur loi-armes dans le même sens.
[www.rtbf.be]
Voir le 12 mars, la rubrique "cow-boys"
jpdjx
Jpdjx / vendredi 19 mars 2010 @ 17:23 #1

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.