La NRA est souvent citée en Europe!

 

 

Le sigle de l'association

 

 


Comme quasi annexe du KKK ou de l’extrême droite par quelques illuminés qui malheureusement semble disposer d’un accès facilité au moyen d’information populaire pour propager leurs visions falsifiées du monde. Grâce à cette véritable entreprise de propagande, la plupart des gens développent une vision hostile de notre passion. La plupart de ces gens ne sont pas a priori hostiles à nos droits, mais le manque d’ouverture et les mensonges répétés à longueur d’année portent leurs fruits. Pour ces gens, la NRA c’est le lobby des armes dans toutes sont horreur. Même chez les amateurs d’armes européens, la NRA a parfois une connotation négative, le côté lobby semble faire peur! C’est oublier u peu vite que les anti-armes, forment eux aussi, un lobby très puissant, très actif et très nuisible en particulier en Europe. Il faut d’ailleurs critiquer le fait qu’en Belgique certaines associations semblent plus enclines à stigmatiser et à sanctionner les tentatives faites pour contrer ce fait, qu’à développer une politique de revendication contre cette vision hostile de nos activités.

 

Il faut venir de ce côté de l’atlantique pour saisir la nature et la puissance de la NRA !

 

 

L'humour est une arme!

 


Les gens qui officient au sein de ce lobby ont un but, défendre et protéger les amateurs d’armes des vexations et menaces diverses que font peser sur notre avenir et nos biens une poignée de dangereux activistes. La première différence avec l’Europe c’est une union sur les questions essentielles, c’est aussi le souci de défendre toutes les formes de tir même les plus insignifiantes. La seconde différence c’est l’engagement inconditionnel de tous les acteurs ayant des intérêts avec la communauté des amateurs d’armes.
 

 

La NRA n’est pas qu’une association d’amateurs d’armes, elle est une puissance économique et politique!


La puissance du lobby NRA est ici visible et palpable. Car la NRA n’est pas qu’une association d’amateurs d’armes, elle est une puissance économique et politique. Regarder la structure de la NRA, voir et analyser comment cette société à part entière fonctionne et se développe au sein de la galaxie que forme les tireurs, collectionneurs, chasseurs, mais aussi les professionnelles liées de prés ou de loin à l’industrie de l’armement est instructif. La NRA représente les détenteurs d’armes aux USA et les industriels qui vivent de l’industrie de l’armement supportent les actions de la NRA, ce n’est pas de l’angélisme, c’est du réalisme économique. La NRA est supportée par les clubs de tir, car dans un monde sans tireur pas de club. La NRA supporte les amateurs d’armes qui en échange orientent leurs votes pour influer le congrès dans le sens qui convient le mieux aux intérêts des amateurs d’armes, ce n’est pas de la servilité, c’est utiliser au mieux la force du groupe pour préserver les intérêts individuels de chacun. John Kerry et avant lui Al Gore ont mesuré avec exactitude la détermination des amateurs d’armes américains et surtout leur excellente mémoire politique. La force de la NRA c’est la solidarité de tous et si des divergences se font jour entre diverse tendance, cela se Régle sur le tapis vert en prenant soin de ne pas prendre des actions imbéciles et revancharde qui à terme pourrait être utilisée par le lobby anti-arme pour desservir intérêts des amateurs d’armes.
 

Une chose aussi qui est difficilement perceptible depuis l’Europe c’est que le marché US est auto suffisante!


C’est un fait, ils n’ont pas besoin de nous pour vivre et leur marché intérieur est protégé par un amendement constitutionnel, ce qui leur garantit une relative sécurité quant à leur avenir. Alors que chez nous bien malin celui qui pourrait dire à quelle vitesse nos droits en matière de détention et d’utilisation d’armes à feu vont continuer à se dégrader. Ici, les amateurs d’armes peuvent entrer dans une armurerie acheter l’arme de leur choix et prendre du bon temps avec cette arme sans avoir à passer d’interminable et vexatoire procédure administrative à répétition pour conserver le droit de détenir cette arme. Arme, qu’il ne pourra plus utiliser que de manière strictement définie. Les propositions du sinistre parti Spirit vont toutes dans ce sens, loin de se soucier des armes illégales et de leur usage pour commettre des méfaits, ce ne sont qu’une suite de petites attaques sordides contre la propriété individuelle et le droit d’usage des biens privés, le Stalinisme n’est pas loin.
 

Une autre spécificité du marché US c’est sa jeunesse relative!


Dans un pays qui possèdent pratiquement la même pyramide d’age qu’en Europe et la même répartition des richesses en fonction de cette pyramide d’age, on perçoit ici que non seulement les amateurs d’armes sont des gens issus de toutes les classes sociales, mais aussi que les catégories d’ages sont assez équitablement réparties, alors qu’en Belgique, encore une fois à cause de l’accroissement de la pression législative, le renouvellement des vocations n’est plus assuré depuis quelques années et que la moyenne d’age de certains clubs ou de certaines associations est plus proche des 65 ans que de la quarantaine active. C’est un signe que les orientations choisies par de grandes organisations chez nous pour tenter de préserver le droit de détenir et d’utiliser des armes ne rencontrent pas les objectifs escomptés, en fait les options choisies semblent plus de nature à préserver les acquis d’une caste de privilégié plutôt que de renouveler la base des tireurs actifs.
 

Chez nous, le père qui initierait son fils à sa passion serait taxé d’irresponsabilité, pas de ce cotés de l’Atlantique, c’est une des victoires de la NRA!

Et pour terminer, alors que chez nous on chasse les cibles non politiquement correctes, certains stands allant même j’usqu’à obliger à utiliser exclusivement leur cible homologuée par X ou Y. alors que chez nous il est illusoire de posséder une arme à feu avant 18 ans. Alors que chez nous, le père qui initierait son fils à sa passion serait taxé d’irresponsabilité, peut-être même se verrait-il fermement convié à une visite chez une psychologue. De ce côté de l’Atlantique, on trouve des producteurs qui développent une gamme d’armes adaptées à la morphologie de jeunes adolescents. Si votre propriété est suffisamment grande vous pouvez acquérir des dizaines de portes-cible plus ou moins ingénieux, plus ou moins coûteux pour créer votre propre stand de tir. Créer un range se résume à peu de choses, une butte artificielle ou naturelle et c’est partis, pas de lourdes enquêtes d’incidence, d’étude de sol, d’obligation de ceci ou de cela. C’est un autre monde et la NRA contribue à cette perception positive de notre passion. Ne me faites pas dire qu’il faudrait importer toute cette culture chez nous. Non seulement cela ne se conforme pas à notre mode de vie, ni à la densité de population, mais, il me semble utile de penser à importer certains réflexes qui nous permettront de survivre et peuvent être même de créer les conditions pour que les générations à venir puissent détenir et utiliser des armes à feu légalement et dans des conditions dignes.

Eric Blondieau, administrateur. pour la DAAA-AVWL

1 commentaire

Merci pour la présence de la NRA sur ce site!
A propos, il semble que la lettre de nouvelles de la NRA soit sur des listes noires de bloqueurs de SPAM, car depuis juillet 2004, plus rien n'arrive dans ma boîte. Envisage-t-on de faire quelque chose, d'autres visiteurs ont-ils le même problème?
Invité / lundi 28 février 2005 @ 10:13 #1

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.