Défense Active des Amateurs d'Armes ASBL

 Ave Nobel 5 Bte2 - B-1300 Wavre (Belgique)

Devenez gratuitement membre de DAAA !

 


 

CANADA Nouvelle du fichier des armes

Rédigé par Daniel - 11 juillet 2004

 

 

Canada 15/05/04 : Le fichage des propriétaires d'armes à feu au Canada estimé à 85 millions de $cdn lors de son instauration en 1985 approche aujourd'hui le Milliard de $cdn soit dix fois le coût de départ. 

Certains députés commencent à interpeller les acteurs du dossier pour connaître la raison de ces dépenses et des choses bizarres apparaissent. Le 10 mai la GRC (gendarmerie royale canadienne) déclarait que six chefs d'inculpation étaient ouverts contre des personnes et des sociétés liées ou ayant soutenus la création du fichier. Non seulement, le fichier ne fonctionne pas, non seulement le fichage a favorisé la structuration d'un marché noir, mais en plus il coûte environ 25 euros à chaque citoyen canadien. Cette gabegie a été largement soutenue et encouragée par l'ONU et son annexe anti-arme le Lobby Gun-control. Le Canada présenté comme le bon élève, le laboratoire, par les anti-armes du monde entier est occupé à illuminer une face moins visible des motivations réelles de ces groupes de pression. 


Eric. pour la DAAA-AVWL


Website http://www.daaa-avwl.org - Fortis 001-4063578-33
 

A propos du forum Orange

Rédigé par Daniel - 07 juillet 2004

 

 

France 27/05/04 : Le forum orange a disparu.


Un petit mot pour vous dire que le forum ORANGE est mort.

Aux personnes qui connaissaient, je n'apprends rien. Aux autres, cela doit les indifférer, mais je pense qu'elles ont tort !

Voilà longtemps que je suis tombé par hasard sur ce forum en français qui était dédié à notre passion. J'y ai appris beaucoup de choses et parfois même cela m'a donné l'occasion de rencontrer des gens. Le Forum a connu des hauts des bas, a été victime de son succès. Ce forum avait le même objectif que la DAAA-AVWL permettre à notre passion de vivre, nous permettre d'exister et de nous lier. Isoler les gens, éliminer les points de communication ou contrôler ces points c'est se donner les moyens d'éradiquer à moyen terme notre communauté. À ce titre, toutes pertes d'un vecteur de communication sont importantes pour notre avenir. 

Je respecte la décision de Sylvain même si forcément elle me déçoit, même si je pense que c'est une victoire pour les anti-arme. Comme il l'affirme dans son courrier de clôture, c'est une décision réfléchie pour ne pas risquer de voir son forum se transformer en tribune pour quelques gugusses mal intentionnés. C'est aussi d'une certaine façon l'usure et cette impression d'être seulement quelques un a se décarcasser pour le devenir de toutes la communauté des amateurs d'armes. 

Parler des armes, de notre passion. En parler positivement, mais sans tabou et sans angélisme sont des éléments de notre survie. Si je n'avais pas cette conviction, je ne gaspillerais autant de temps sur ce maudit clavier. Je préfère de loin être dans mon atelier ou sur un pas de tir que dans mon bureau et je suis presque certain que les passionnés qui interviennent sur le Web, les vrais pas les pollueurs, ont le même but et la même motivation. "Voir loin, pour exister demain" écrivais je dans un de mes premiers articles, avec la disparition du forum orange c'est un peu de cette perspective qui s'amenuise. Pour un instant seulement, espérons-le. C'est en tout cas le v¦u que je forme.

Merci à Sylvain et aux modérateurs pour le temps et le travail effectué. Merci aussi à tous ceux avec qui j'ai dialogué ce fut pour moi à 99,99 % un réel plaisir.

Ciao les copains peut-être à un de ces jours sur un pas de tir ou via un écran.

Eric. pour la DAAA-AVWL


Website http://www.daaa-avwl.org - Fortis 001-4063578-33

Bizarre URSTB-F Bizarre

Rédigé par Daniel - 05 juillet 2004


28 juin 2004

Depuis que le texte « questions sur l’URSTB f » est paru, nous avons eu différentes réaction bizarres de l’URSTB f et de son secrétaire général : G.Etienne.

Que la critique (légitime d’ailleurs) leur a déplu, c’est normal. La critique est toujours difficile à accepter quand on croit que l’on ne peut rien faire de mal.

 

Seulement , les réactions bizarres commençant par leur demande si le texte est « officiel de la DAAA » en passant par un ton menaçant : « décisions que notre conseil ne manquera pas de prendre à votre égard » (droit de réponse, dommage et intérêts, etc.) tout en disant que notre texte est « une ingérence brutale et injustifiée dans la vie de notre association » en continuant par une invitation pour une réunion informative et que finalement, ils annulent ensuite, parceque nous « ne voulons pas communiquer les noms des personnes » qui seront présentes à cette réunion, semblent indiquer que l’URSTB-f et G.Etienne n’ont pas compris notre démarche.

Pensez les conséquences, quand une attitude aussi bizarre, indécise et incohérente est présentée pendant les négociations avec le législateur !

C’est pourquoi, nous faisons une deuxième tentative :

1) Nous ne critiquons pas la gestion de l’URSTB ou de l’URSTB f dans son fonctionnement comme fédération sportive dans leur gestion des évènements sportifs.

2) Par contre, l’URSTB prend des initiatives auprès du législateur afin d’obtenir certains résultats en faveur du tir de compétition dans les disciplines internationales. Ce qui en soi est positif et louable. Seulement, là où le bat blesse, c’est que pour obtenir quelques petits privilèges pour les tireurs de compétition, tous les autres tireurs de loisirs ( s’ils ne tirent pas des « disciplines correctement organisées - disait G.Etienne à l’audit du Sénat en 2002 - en vue de faire de la compétition ») sont dénigrés et toutes les concessions dans ce domaine sont acceptées si cela peut avantager les tireurs de compétition. Ce que nous affirmons ici, ne sont pas des paroles en l’air mais est basé sur l’audit désastreux de Monsieur G.Etienne devant la commission du sénat en juin 2002, sur le soutien inconditionnel par l’URSTB-f au projet Verwilghen – Dubié, qui était un projet excessivement mauvais pour le tir en général et sur le décret du tireur sportif dans la région wallonne, qui a été élaboré sur proposition de l’URSTB f et qui est un exemple de mauvaise négociation ( sans parler du monopole que cela pourrait entraîner en faveur de l’URSTB et sans insister sur les rumeurs persistantes concernant les avantages financiers de cette opération).

3) Que ce soit bien clair : nous ne cherchons pas de « guerre » ou de « conflit » avec l’URSTB-f. Bien au contraire, ce n’est que le dialogue et la coopération qui sont productifs à notre cause. Mais, il faut que l’URSTB f prenne conscience du fait qu’ils font du tort au tir en agissant unilatéralement.

4) Un juste milieu doit être respecté dans les causes à défendre. Or, en faisant l’analyse, nous constatons que :
a)seulement maximum 2000 tireurs, à armes à feu, affiliés à l’URSTB sont compétiteurs en disciplines internationales.
b)Le nombre de tireurs de loisir affiliés ou non à la fédération s’élève à un minimum de 100.000.
c)Le nombre total de détenteurs d’armes enregistrés en Belgique s’élève à +/- 400.000.

Il est donc absolument indispensable que l’URSTB consulte les tireurs de loisir avant de prendre des initiatives ou avant d’aller rencontrer le législateur, afin d’éviter que la position des tireurs de loisir ne soit lésée par des actions irraisonnées et unilatérales.

L’URSTB et l’URSTB-f se déclarent seuls interlocuteurs reconnus par nos dirigeants représentant les tireurs ( à côté des représentants des armuriers). ( voir G.Etienne 01/10/2003 sur le site URSTB f). Il est donc tout à fait normal d’ouvrir le dialogue et la coopération avec des personnes et des associations concernées!

Les tireurs de loisir dans les stands de tir doivent se rendre compte que l’URSTB f ne les soutient absolument par jusqu’à présent, malgré quelques vagues promesses.
Dans leurs négociations avec nos dirigeants, la position des tireurs de loisir n’est pas défendue!
Nous demandons donc à toutes les personnes intéressées de nous soutenir dans notre action en leur faveur en DEVENANT MEMBRE GRATUITEMENT afin de montrer leur volonté d’être reconnues comme des tireurs complets malgré le fait que le tir de compétition dans les disciplines internationales ne les intéresse pas.
ALORS N’HESITEZ PAS, AIDEZ-NOUS, AIDEZ-VOUS!

A bientôt

Salutations amicales


DANIEL BEETS
VICE PRESIDENT

PS : toutes les personnes ayant déjà écrit à l’URSTBF pour faire une critique ou poser une question indélicate et qui n’ont jamais eu de réponse peuvent prendre contact avec moi afin de regrouper ces interventions et ces questions pour les soumettre à l’URSTBF lors d’un nouveau texte.

Merci d’avance.

 

 

Reaktie op artikel "dossier HUMO

Rédigé par Daniel - 02 juillet 2004

2 juli 2004

Mijne Heren,

Betreft : Reactie op uw artikel “dossier zelfmoord (2)” waarom zoveel agenten er een eind aan maken” (humo nr 27/3330)

In vermeld artikel stelt vraagsteller : “Naar verluid lopen mensen met een vuurwapen in huis tot vijf keer meer risico om zichzelf te doden”
Deze stelling is gebaseerd op een hypothese die nooit bevestigd werd en die stilaan door het steeds weer herhalen een eigen leven gaan leiden is.
Wat wel aantoonbaar is, zijn de volgende gegevens : 
1.Het vuurwapenbezit per gezin is in Europa het grootst in Zwitserland, Noorwegen en Zweden. 
Nochtans liggen de zelfmoordcijfers met vuurwapens daar het laagst.
2.In de “beschaafde” wereld is Japan het land dat het laagste aantal gezinnen met een vuurwapen telt. Nochtans plegen er jaarlijks ± 30.000 mensen zelfmoord (hetzij proportioneel evenveel als in België, één van de landen waar het aantal zelfmoorden bij de hoogste van de wereld ligt)
3.In Groot-Brittannië en in Australië is deze niet aangetoonde hypothese één van de redenen geweest om zeer beperkende wetten inzake wapenbezit alsook het verbod op verschillende types wapens in te voeren. (vb. totaalverbod op handvuurwapens in Groot-Brittannië)
De officiële cijfers in deze landen laten zien dat het aantal zelfmoorden met vuurwapens wel degelijk verminderd is, maar dat het aantal zelfmoorden met andere middelen (vergiftiging, ophanging, verdrinking enz…) aanzienlijk gestegen is en dat het globaal aantal zelfmoorden gestegen is in plaats van te dalen.
Dit bewijst zeer duidelijk dat er geen enkel verband bestaat tussen het bezit van vuurwapens en het aantal zelfmoorden.

Deze drie hierboven vermelde punten zijn slechts een deel van de argumenten die men kan aanvoeren maar zijn reeds voldoende om de relatie: vuurwapens/zelfmoorden en vermelde hypothese te weerleggen.

Wij verblijven steeds ter uwer beschikking voor meer informatie daaromtrent en tekenen intussen met de meeste hoogachting.

Daniel Beets 
 

Derapage presse

Rédigé par Daniel - 02 juillet 2004


Voilà un moment qu'une accalmie était perceptible sur le front de la presse. Moins de dérapage, moins d'amalgames douteux entre les armes, leurs utilisateurs légaux et les problèmes que cela poserait en terme de sécurité publique, d'accident et bien évidemment de suicide pour la population. Il est vrai que ce désintérêt a été causé par l'arrivée de sujet chaud (communautaire avec BHV, Politique avec les élections et justice avec l'inévitable procès Dutroux).

Malheureusement, deux drames survenus coups sur coups au sein de la police fédéral (deux suicides avec l'arme de service) ont refocalisé l'attention de certains et nous avons vus ressurgir les habituels chiffres tendancieux pour ne pas dire fallacieux.

Signalé par plusieurs de nos membres ce dérapage à fait, comme d'habitude, l'objet d'un courrier adressé au rédacteur de la revue et d'une copie pour le journaliste rédacteur de la copie. À la date du 01/0604, la DAAA-AVWL n'a pas eu de réaction de la rédaction, ni du journaliste. Je regrette cette absence de réaction qui semble témoigner un certain mépris. Vous trouverez ci-dessous le courrier expédié le 24/0504 à messieurs Stéphane renard rédacteur et Thierry Denoel Journaliste pour le vif, l'express.

Je profite ici pour remercier encore les membres de notre association qui m'ont informé de l'article et j'invite tout le monde à faire preuve de vigilance. N'hésitez pas à me signaler ce genre de choses, si je reçois 10 ou 20 courriers de même nature ce n'est rien. Trois règles à respecter, pas plus de 7 jours depuis la publication, les coordonnées complètes du rédacteur de l'article et si possible un scanning de l'article complet.

Merci à tous.

Eric Webmaster daaa-avwl.org 

Note du 11/0604: La revue "Le Vif, l'express" a publié ce jour La lettre ci-dessous ainsi que le courrier de même nature envoyé par D. Beets dans le courrier des lecteurs. Merci à l'équipe rédactionnelle du "Vif" d'avoir choisis de nous publier. Rectifier les inexactitudes, dénoncer les amalgames diffusés par la presse est un objectif de la DAAA-AVWL. L'expérience nous à démontré que ce faire entendre dans les rédactions de ce pays n'était pas une chose facile et souvent nos réactions étaient au mieux passées sous silence faisant l'objet d'un courrier poli, au pire ignorées. Il est à souligner d'ailleurs que ce sont les organes de presse, les plus virulents contre notre passion qui sont les plus enclins à bafouer le droit de réponse et à mépriser les avis divergents.

Il n'est pas compatible selon moi d'abreuver continuellement les lecteurs d'articles mensongers, d'être informé du fait que ces articles sont inexacts et de poursuivre en connaissance de cause dans la même ligne sans donner à qui que ce soit l'opportunité d'éclairer le lecteur avec une opinion divergente tout en se réclamant de l'éthique journalistique. C'est pourquoi je remercie la rédaction du "Vif" qui a elle le courage de laisser à ces lecteurs le soin, de percevoir que la vérité en toutes choses est plus une question de nuance que de dualité.

Eric Webmaster daaa-avwl.org 


Mons : le 24/0504 

Ref : R05/04/0061/01 LE vif, l'express du 21/0504

Monsieur le rédacteur en chef,


Plusieurs membres de notre association nous ont signalé que dans l'un des articles parus le 21/0504 dans votre revue et intitulés « du blues chez les bleus écrits par Thierry Denoel » une affirmation inexacte concernant une corrélation entre armes à feu et suicide était avancée.

Après avoir lu l'article et sans vouloir m'avancer sur les raisons qui poussent de trop nombreux policiers à attenter à leur vie. Il me semble important de rectifier cette allégation faite sur le rapport de cause à effet entre présence d'armes à feu et suicide. Personne n'a jamais démontré que la présence d'une arme à feu était un facteur d'accroissement du risque de suicide, ni même de la fréquence de passage à l'acte. Ce que souligne à la base se fameux rapport de 5/1 (source FDA 2000), c'est que si une personne ambitionne de se suicider et si elle à accès à une arme à feu elle y aura recourt 5 fois plus souvent. C'est en soit une évidence démontrée mille fois les gens qui se suicident utilisent les moyens qu'ils ont à disposition au moment ou ils ressentent le besoin d'attenter à leur vie, mais cela ne veut pas dire que l'absence d'une arme à feu arrêtera le suicidé dans sa décision et cela veut encore moins dire que c'est la présence d'une arme qui incite le futur suicidé à passer à l'acte. 

En Belgique, le suicide par arme à feu est à ce point marginal que l'INS est obligée d'amalgamer le taux de suicide arme avec celui par explosion pour obtenir un chiffre de 0,55 % de taux de suicide (statistique INS 2002), et ce, alors que notre pays connaît un taux de suicide supérieur à la moyenne de l'union. Le suicide par arme à feu vient loin derrière les autres méthodes « traditionnelles » de suicide. Malheureusement, il faut bien reconnaître que les chances de survivre à une TS avec arme à feu sont bien inférieures à une TS qui utiliserait des médicaments (première méthode de suicide) pour ne citer qu'un exemple. Il faut souligner aussi que les TS par arme à feu sont « spectaculaires » et que de ce fait ce moyen connaît un phénomène de médiatisation. 

Des pays qui connaissent une prohibition presque totale des armes à feu comme le Japon ou la Grande-Bretagne connaissent un taux de suicide supérieur au taux belge alors que des pays ayant une approche libérale des armes à feu ont des taux de suicide inférieurs. En conséquence de quoi il me semble que la corrélation avancée par votre journaliste me semble inexacte sur ce point, il serait judicieux qu'une rectification soit publiée lors d'une prochaine édition.

La DAAA-AVWL est une association crée pour défendre les droits des amateurs d'armes à vivre leurs passions dans le respect du droit. Ce genre de propos dans des articles généralistes est de nature à insinuer dans l'esprit de gens mal informés l'idée que la détention légale d'armes constituerait un problème de société, alors qu'il n'en est rien.

En vous remerciant du temps que vous avez bien voulu consacrer à me lire.



Voilà longtemps que je suis tombé par hasard sur ce forum en français qui était dédié à notre passion. J'y ai appris beaucoup de choses et parfois même cela m'a donné l'occasion de rencontrer des gens. Le Forum a connu des hauts des bas, a été victime de son succès. Ce forum avait le même objectif que la DAAA-AVWL permettre à notre passion de vivre, nous permettre d'exister et de nous lier. Isoler les gens, éliminer les points de communication ou contrôler ces points c'est se donner les moyens d'éradiquer à moyen terme notre communauté. À ce titre, toutes pertes d'un vecteur de communication sont importantes pour notre avenir. 

Je respecte la décision de Sylvain même si forcément elle me déçoit, même si je pense que c'est une victoire pour les anti-arme. Comme il l'affirme dans son courrier de clôture, c'est une décision réfléchie pour ne pas risquer de voir son forum se transformer en tribune pour quelques gugusses mal intentionnés. C'est aussi d'une certaine façon l'usure et cette impression d'être seulement quelques un a se décarcasser pour le devenir de toutes la communauté des amateurs d'armes. 

Parler des armes, de notre passion. En parler positivement, mais sans tabou et sans angélisme sont des éléments de notre survie. Si je n'avais pas cette conviction, je ne gaspillerais autant de temps sur ce maudit clavier. Je préfère de loin être dans mon atelier ou sur un pas de tir que dans mon bureau et je suis presque certain que les passionnés qui interviennent sur le Web, les vrais pas les pollueurs, ont le même but et la même motivation. "Voir loin, pour exister demain" écrivais je dans un de mes premiers articles, avec la disparition du forum orange c'est un peu de cette perspective qui s'amenuise. Pour un instant seulement, espérons-le. C'est en tout cas le v¦u que je forme.

Merci à Sylvain et aux modérateurs pour le temps et le travail effectué. Merci aussi à tous ceux avec qui j'ai dialogué ce fut pour moi à 99,99 % un réel plaisir.

Ciao les copains peut-être à un de ces jours sur un pas de tir ou via un écran.


Eric. pour la DAAA-AVWL

« précédente page 74 sur 75 suivante