Attentats de Paris

Rédigé par Jacques - 17 novembre 2015

Attentats de Paris du 13 novembre 2015

 

http://www.breitbart.com/big-government/2015/11/14/cnn-analyst-european-countries-pretend-gun-control-works-just-doesnt/

 

 

Suivant Tom Fuentes, un analyste de CNN:

LES PAYS D'EUROPE PRETENDENT QUE LE CONTRÔLE DES ARMES FONCTIONNE, MAIS IL N’EN EST RIEN !

 

Suite à la couverture de la dramatique attaque terroriste sur Paris du 13 Novembre, l’analyste de CNN Tom Fuentes a affirmé que bien que les pays européens  prétendent depuis longtemps que le contrôle des armes à feu légales pouvait garder la population en sécurité, la réalité montre qu’il n’en est rien !

En fait, Fuentes a fait allusion à la manière dont la culture du "contrôle des armes" offre un grand nombre de "cibles faciles" pour desgangsters et des terroristes qui n'ont aucun problème à obtenir les armes que les citoyens respectueux de la loi ont l’interdiction de posséder.

Fuentes a dit, "Beaucoup de pays européens ont fait semblant de croire que leurs lois strictes de contrôle des armes à feu allaient retirer les armes des mains des méchants, mais il n’en est rien" 

Il a ajouté, "les gangsters et les terroristes n’ont pas de problème pour obtenir des armes automatiques, des grenades, et toutes sortes d'autres équipements à utiliser dans leurs attaques. Et nous allons voir beaucoup de choses, de plus en plus, que beaucoup de gens ne croyaient pas avant."

Breitbart News (BNN) a précédemment rapporté que les terroristes qui ont tué 12 personnes à Charlie Hebdo avec des armes automatiques étaient clairement en mesure d'acquérir les armes dont ils avaient besoin malgré les lois françaises très restrictives sur le contrôle des armes. En outre, BNN a rapporté que les contrôles d'armes à feu restrictives du Danemark n’ont pu empêcher la fusillade terroriste de Copenhague les 14 et 15 février dernier. 

Mais le 13 Novembre 2015, la plus grande attaque terroriste a eu lieu à Paris.

Il s'agissait d'attaques organisées à six endroits différents à Paris, avec 130 morts et 200 blessés. 

Comme lors de la tuerie à Charlie Hebdo et de l'attaque à Copenhague, le contrôle des armes et même des interdictions d'armes à feu se sont avérés impuissants pour arrêter les agresseurs déterminés.

Fuentes a précisé que les criminels et les terroristes ont toujours été en mesure d'acquérir les armes dont ils ont besoin et ce sera toujours le cas.

Par conséquent, un scénario où seuls les méchants sont armés l'amène à constater qu'il est pas surprenant que plus de 100 personnes ont été tuées.

Il est persuadé que si l’attaque du 13 novembre contre des cibles sans défense  avait été réalisée par des hommes "encore mieux entrainés"  le nombre de morts aurait pu atteindre le chiffre de 1.000 !

 

Brésil 2016 ... « Wild West »

Rédigé par Jacques - 02 novembre 2015

Le Brésil qui a une loi des plus sévères sur la détention d’armes du monde mais qui présente aussi un des taux d’homicides les plus importants va-il libéraliser sa loi sur les armes ?

Actuellement seulement quelques % des Brésiliens sont légalement en mesure de posséder des armes. 

Un projet de loi qui pourrait être voté en novembre pourrait revoir cela !

Le Brésil qui figure parmi les pays avec un taux d’homicide les plus élevés de la planète pourrait bientôt supprimer la plupart des restrictions sur la possession d'armes, malgré le risque de ce que les anti-armes appellent un scénario "Wild West"...

Selon le projet de loi, toute les personnes de plus de 21 ans seraient autorisés à acheter jusqu'à neuf armes à feu par an et 50 munitions par mois.

Les employés de l'Etat et les personnalités publiques, des inspecteurs du gouvernement aux politiciens, seraient autorisés à porter des armes, tout comme les citoyens privés exposés publiquement comme les chauffeurs de taxi.

À l'heure actuelle, les armes ne peuvent être achetés légalement par des personnes obtenant une licence sur une base de cas par cas.

Les partisans de ce projet de loi estiment qu’en libérant les ventes d'armes on permettra aux gens de se protéger dans un pays qui est en proie à de nombreux vols avec violence et qui est soumis aux affrontements intenses entre les gangs de la drogue et la police ce qui provoque 40.000 décès par armes à feu par an…

http://crimeresearch.org/2015/11/will-brazil-long-having-some-of-the-strictest-gun-control-in-the-world-and-one-of-the-highest-murder-rates-finally-liberalize-its-gun-laws/

 

Des armes... des faits !

Rédigé par Jacques - 13 octobre 2015

 

 

 

Une étude de l’Université de Harvard révèle le lien étonnant entre les armes à feu, la criminalité et le contrôle des armes.



Voici quelques faits relatifs aux armes ou « GUN facts » pour les anglophones.



Au cours des 20 dernières années, les ventes d'armes à feu ont absolument explosé aux USA, mais les homicides avec armes à feu sont diminué de 39 % durant cette même période et «les autres crimes avec armes à feu" ont baissé de 69 %.

 

 

 

Presque chaque fusillade de masse qui a eu lieu aux États-Unis depuis 1950 a eu lieu dans un État avec des lois strictes de contrôle des armes à feu.


A une exception près, chaque fusillade de masse aux Etats-Unis depuis 1950 a aussi eu lieu dans des endroits où les citoyens ont interdiction de porter des armes.

 

"Zone sans armes" 

Procure aux meutriers de masse un nombre garanti

de victimes désarmées...

 

Les États-Unis est le pays dans le monde qui compte le plus de détention de fusils, et pourtant il est seulement 28e dans le monde au niveau des meurtres avec armes à feu pour 100.000 habitants.

Le taux de crimes violents aux États-Unis a en fait diminué en passant de 757,7 crimes pour 100.000 habitants en 1992 à 386,3 pour 100.000 habitants en 2011.
Au cours de cette même période, le taux d’homicides est tombé de 9,3 pour 100.000 à 4,7 pour 100.000.

Dans l'ensemble, les armes aux États-Unis sont utilisées 80 fois plus souvent pour prévenir le crime plutôt que pour tuer.



Malgré l'interdiction très stricte sur les armes à feu au Royaume-Uni, le taux global de crimes violents au Royaume-Uni est d'environ 4 fois plus élevé qu'il ne l'est aux États-Unis.

Le Royaume-Uni est-il un exemple à suivre ?

Le Royaume-Uni compte environ 125 % de plus de victimes de viol pour 100.000 personnes par an que les États-Unis.
Le Royaume-Uni occupe le quatrième rang concernant le taux de cambriolage dans l'UE.
Le Royaume-Uni a aussi un des taux global de criminalité les plus élevés dans l'Union européenne (2eme rang)

 

En Australie, les meurtres par armes à feu ont augmenté de près de 19 % et les vols à main armée d'environ 69 % après qu’une interdiction des armes à feu a été instituée.

 

La ville de Chicago a les plus strictes lois sur les armes aux Etats-Unis.
Le taux de crime est-il réduit pour autant ?  Pas du tout ! 

Le taux d’homicides à Chicago était d'environ 17 % plus élevé en 2012 qu'il ne l'était en 2011.

 

 

 

Après que la ville de Kennesaw, en Géorgie (USA) a adopté en 1982 un arrêté imposant aux habitants de posséder au moins une arme à feu et des munitions dans le but d’“assurer la sécurité et le bien-être général de la ville”. le taux de criminalité a chuté de plus de 50 % ils ont connu une baisse de 89 % des cambriolages.



Une dernière question à se poser:

Pourquoi les gouvernements veulent-ils à tout prix défendre à leurs citoyens de posséder des armes ?

L'histoire nous apprend que chaque génocide a toujours été précedé par le désarmement des citoyens.

 

Troupes obéissant aux ordres...

 

Citoyens obéissant aux lois sur les armes...

 

Selon Gun Owners of America, durant le 20e siècle des gouvernements ont exterminé plus de 170 millions de leurs propres citoyens . La grande majorité de ces personnes avaient été désarmés auparavant par leurs propres gouvernements.

 

Enfin, une citation de Thomas Jefferson (3eme président des Etats Unis et rédacteur de la déclaration d'indépendance)

« La raison la plus convaincante pour laisser au peuple le droit de détenir et de porter des armes est, in fine, de se protéger de la tyrannie de leur gouvernement »    

 

 

La vérité des chiffres par Gary Mauser

Rédigé par Jacques - 11 octobre 2015

 
 

Gary Mauser est un professeur d’université canadien qui s'est spécialisé dans l’étude du contrôle des armes à feu dans le monde.

Son expertise dans le domaine est reconnue internationalement et il a publié de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voici en 4 tableaux la démonstration sans équivoque que contrairement aux affirmation répétées inlassablement par les anti-armes, le taux d’homicide n’est en rien proportionnel avec le taux de détention d’armes par les citoyens.

 

En cliquant sur le graphique vous pourrez le consulter en taille réelle

 

Comparaison USA et Canada

 

Ce tableau démontre que malgré l’enregistrement obligatoire des armes longues en 2003 au Canada, le taux d'homicides n’a pas chuté plus fortement au Canada qu'aux États-Unis !

L'enregistrement des armes n'a donc rien apporté sauf dépenser de l'argent public pour RIEN !

 

 

Détention d'armes / homicides

Dans ce tableau est comparé pays par pays le taux d'homicides (en bleu) par rapport au taux de possession d’armes (en rouge)

On remarque que des pays comme la France, la Norvège et la Finlande qui ont un taux important de détention d’armes par les civils présentent un taux d'homicides extrêmement faible.

Détenir légalement une arme n'est donc pas dangereux pour la société !

 

 

Détention d'armes / homicides en Europe




Dans ce tableau on peut retrouver pays par pays le rapport entre la détention d'armes à feu civiles et le taux d'homicides en Europe (Kates et Mauser)

 
 

Détention d'armes / homicides dans le monde




Enfin dans ce tableau qui compare le taux de détention d'armes au taux d'homicide dans 173 pays on peut toujours constater que le taux d’homicides peut être très bas dans des pays ou le taux de détention d’armes civiles est élevé.

En conclusion, les pays qui ont les taux de de détention d’armes civiles les plus élevés sont étonnamment les pays ou le taux d’homicides est le plus bas !

 

L'article original http://www.sfu.ca/~mauser/

 

Tuerie de l'Oregon - L'hypocrisie d'Obama

Rédigé par Jacques - 02 octobre 2015

Une tuerie vient de se dérouler dans une université d'Oregon.

Quatre armes, trois pistolet et un fusil, ont été retrouvés sur Chris Harper Mercer, 26 ans, le tueur qui a fait 10 morts et 7 blessés dans l’université Umpqua de Rosebud dans l’Oregon où les armes sont interdites, et où les gardes n’étaient -hélas- pas armés.

L'enquête ne fait que débuter mais selon le témoignage d'une victime, le tueur a demandé aux étudiants de dire leur religion : les chrétiens recevaient une balle dans la tête, les autres dans la jambe.

Immédiatement, le président Obama, alors que la tuerie venait à peine d’avoir lieu, a une fois de plus politisé le drame lors d’un écoeurant discours empli de haine et de contre vérités.

Dans les minutes qui ont suivi la tuerie, Barack Obama, cyniquement démagogue, l’a instrumentalisée pour son combat personnel contre le port d’arme protégé le second amendement de la constitution américaine.

Un républicain aurait immédiatement été accusé d’abjecte opportunisme par les médias, qui auraient trouvé dégoûtant de récupérer la tragédie mortelle à des fins politiques. Là, les mêmes médias si rapide à donner des leçons de morale sont restés silencieux.

Mensonges d’Obama

Il est étrange que le président Obama ait accusé le droit de porter des armes comme responsable de cette tuerie : il est mieux placé que quiconque pour savoir que dans sa propre ville, Chicago, qui a les lois les plus dures des Etats Unis contre le port d’arme, des dizaines de personnes sont tuées.

Samedi 4 juillet jour de fête nationale de l’Independance Day et dimanche, 7 personnes furent abattues dans les rues de Chicago et 40 blessées.

Sur CNN, le chef de la police de Chicago, Garry McCarthy a même déclaré : « vendredi précédent, nous avons saisi une arme illégale par heure partout dans la ville »

Le week-end dernier, 8 personnes ont été tuées, et 47 ont été blessées, toujours à Chicago. Et les armes y sont strictement interdites par la loi. Et c’est ainsi tous les week end, rapporte ABC News.

Accuser la loi sur le port d’arme est un terrible mensonge qui conduirait à bien plus de morts, aux Etats Unis, si elle était changée.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

Fil RSS des articles

précédente page 2 sur 5 suivante »